CLOPEC

CLOPEC de Pierre-K. Dieu publié aux éditions du Cri en 1969 a connu beaucoup de succès en librairie et a été salué par la critique.

« Cette poésie rauque, tordue, morcelée, remontée sur ses arêtes, possède déjà un pouvoir incantatoire » écrivait alors le poète Michel Beaulieu dans Livres et auteurs québécois 1969.

Le recueil innove en utilisant la typographie des cartes perforées IBM de l’époque. Réunissant des poèmes influencés par Henri Michaux et écrits entre 1963 et 1969 qui déconstruisent et reconstruisent le langage pour aller au-delà.

EXTRAITS :

CLOPEC 0000
MAIS, S’IL FALLUT SOURD VIVRE
AU MATIN MALIN D’AUTANT D’ANCIENS
A CHEVAL SUR MOI-MEME
A FARDEAU/FARDEAU ET DEMI
J’ECLATE A TOUT L’HORIZON CASTRE.

CLOPEC 0014
ESQUA LIFIABE  LE DALCONIEN S’IMMERGE
SANS DOUTE
ARQUABILERA ET SISTONNELLERA
À L’ILSTROBIBEBO
ONISONNENT LES FRAMELLES
BRIQUEUSEMENT CAR
SENBEBOLE LE SORTILAGOL
STIQUEPLOUF ARTEFLOUSE
AUTANT LOREONAFORT SACRE LONGTEMPS

CLOPEC 0177
LES OISEAUX KLACONNAIENT
AFIN DE NOUS TROUBLER DE NOS AVERSIONS INNEGENTILLES ET LE CHALANT SOLEIL GEOMETRIQUE
DESCENDAIT EN FOLLES AVENUES… EN GUEULE BRULANTE IL DESHABILLAIT LES ANGES DECONTENTS.

CLOPEC 3333
SERAI LE MAGICIEN DE VOS NUITS
ET VOUS COUVRIRAI DE MOTS ET DE FEUX
AFIN QUE NOS AMOURS TOUJOURS NOUVELLES
S’ETENDENT À PERTE DE MEMOIRE …
© Pierre-K. Dieu, CLOPEC , éditions du Cri, Montréal, 1969.